Le Sanglage

 

 

  • Consiste à réaliser un support solide sur ( ou sous ) la ceinture au moyen de sangles en jutes entrecroisées et tendues avec un tire sangle.

 

  • On vient y fixer des ressorts 
 

GARNITURE TRADITIONELLE

 

 

Les Guindages Traditionnels et Suspendus

 

  • Opération qui consiste à abaisser et positionner les ressorts à l'aide de cordes à guinder .
    Il y a 4 passages :
    2 qui servent à les baisser et les 2 autres qui stabilisent.

 

 

Exemple de guindage traditionnel

  • Le guindage suspendu est réalisé dans le cadre de chauffeuses ou de fauteuils club et permet une assise très confortable.

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de guindage suspendu

Pose de toile forte

 

  • Les ressorts sont fixés à une toile forte en toile de jute qui recevra les lacets pour la mise en crin.

La Mise en crin

 

  • Consiste à glisser des poignées de crin cardé dans les lacets au pourtour et au centre de l'assise avant l'emballage 

L'Emballage
 
  •  Étape qui consiste à emballer le crin dans une toile d’embourrure en jute afin de le mettre en forme.
    On procède à un appoint et on travaille la repartition du crin de façon homogène à l'aide d'un tire crin

Le Rabattage
 
  •  On cloue définitivement la toile d’embourrure sur le chanfrein avec des semences de 9 mm pour une assise et 7 mm pour un dossier

Le Point de fond
 
  • Passage de points à travers la garniture afin d'enfermer le crin entre la toile forte et la toile d’embourrure et de maintenir le crin au centre de l'assise.

Piquage 
 
  • Succession de points de couture à la main, réalisés à l'aide d'un carrelet et de ficelle à piquer.

  • On réalise d'abord des points droits puis un point de bourrelet au pourtour pour en raffermir les bords.

       Toujours bien dur,sa grosseur varie en fonction des styles,        de façon à faire ressortir les angles et la garniture.

Il existe différents points : le point échelle, le point droit, le point perdu, le point de chaînette , le point de bourrelet

Piqûre 
 
  • On glisse de légères poignées de crin animal ou de coco dans des lacets tendus et disposés sur le dessus de la garniture piquée pour combler les trous causés par le piquage.

Mise en blanc 
 
  • Consiste à poser une toile blanche qui vient enfermer et écraser le crin animal afin qu'il ne déborde pas du bourrelet.

Habillage 
 
  • Avant de poser le tissu sur le siège,on appose une couche de ouate sur la garniture afin de parfaire le forme et apporter un peu de douceur.
     

  • Pose du tissu.
     

  • Finitions passe-poil, galons,clous décoratifs.
     

  • Pose jaconas : C'est une toile de finition et de propreté qui est posée de manière à cacher les sangles sous le siège.